Les Soirées d’Abdulah

La Saga de la Famille Slimani

Tout commence avec «ABDULAH » en 1978 et « L’OUD », en avril 1983. «ABDULAH», personnage énigmatique découvrant le racisme, est publié d’abord en strips, dans le magazine «Circus ». L’immigration est encore un sujet tabou, comme la guerre d’Algérie. Personne encore ne parle des beurs.Une première histoire, « LES SOIREES D’ABDULAH » paraît en 1979, dans «Charlie mensuel », aux éditions du « Square », suivie par « RATONNADE ». À cette même époque, Wolinski dit à l’auteur « Dans l’univers le plus noir, il faut toujours garder un élément positif ». La suite montrera que Farid Boudjellal ne s’est pas contenté de méditer cette phrase ». « LES SOIREES d’ABDULAH » sera publié en 1986, aux éditions «Futuropolis» dans la collection « X ».

Les Soirées d'Abdulah, Futuropolis, 1985