L’Oud

La Saga de la Famille Slimani

Samedi 4 décembre 1983. Paris gronde ? Non Paris s’étonne et murmure : La première « Marche des Beurs pour l’Egalité » déferle sur les boulevards. Ils sont près d’un million. Ce jour là, la famille Slimani s’est emparée de la page « Evénement » du quotidien Libération. C’est sa première apparition officielle. Rien alors ne laisse supposer que l’épisode «CHEZ LES SLIMANI» sera le premier d’une saga qui aura pour toile de fond Toulon, Paris, l’Algérie et même l’Arménie.Avec « L’OUD », paru chez « Futuropolis », dans la collection «Maraccas» dirigée par Etienne Robial, .se précise les contours de l’univers des Slimani. Mais c’est encore le personnage de Nourredine qui est au cœur de l’histoire. Nourredine, un beur de la première génération, entre nostalgie et débrouille. Le premier chapitre de « L’OUD » avait déjà été prépublié dans « Charlie mensuel » en 1981. «L’OUD» est réédité », chez « Futuropolis » dans la collection «Hic et Nunc», quand sort «LE GOURBI».

 

L'Oud, 1983